Bonkawa - Huila Limon - Colombie
  • Bonkawa - Huila Limon - Colombie
  • Bonkawa - Huila Limon - Colombie
  • Bonkawa - Huila Limon - Colombie

Bonkawa - Huila Limon - Colombie

230367 Bonkawa 34
5 158

Un café surprenant, aux notes citronnées et poivrées. Une longeur en bouche cacaotée. Très doux en méthode douce (Chemex, V60, ...), punchy en espresso !

Café en grain de Colombie Limon

2023-12-02 06:43:47 230367
6,50 € TTC
Conditionnement

Limon, un café aux notes aromatiques surprenantes

Des arômes citronnés, poivrés, chocolatés

Benjamin a découvert le Limon chez un confrère torréfacteur. C'est suite à cette petite dégustation qu'il a décidé de vous le proposer également, pour vous faire profiter de ce café très réussi, aux notes aromatiques surprenantes.

A la première gorgée, on note des arômes citronnés, à mi-chemin entre le citron vert et la citronnelle. Ensuite, vient le côté épicé, poivré. Enfin, une longueur en bouche vient rappeler des arômes chocolat. Si vous recherchez un café de spécialité d'Amérique centrale, mais qui tire sur des notes plutôt boisées, alors nous vous conseillons notre café en grain du Honduras, le Marcala Lenca.


Les origines de ce café Colombien

Un café de petits producteurs

Le Limon est un café produit dans la région de Huila, en Colombie. Située au Sud Est du pays, la région de Huila est une région de 19 890 km², au climat chaud, et au paysage montagneux. Elle fait partie du bassin hydrologique du fleuve Magdalena. C’est ici qu’est récolté le café de spécialité que nous allons vous proposer aujourd’hui : Le Limon.

Les principales qualités de cette région pour la culture du café sont le sol et le climat : ces deux caractéristiques offrent un café complexe, qui vise à développer les notes citriques de cette variété de café. Les grains de café qui proviennent de cette zone sont très souvent récompensés pour leur qualité et leur bonne taille lors de différents concours.

Ils sont récoltés entre 1400 et 1800m d’altitude et pendant deux périodes : de mai à juillet et d’octobre à décembre. Le Limon est un blend de sous variétés d’arabica : de castillo, de colombia et de caturra. La production de café est organisée sur de petites parcelles de 1 à 5 hectares par des petits producteurs.

Une fois que les petits producteurs de Huila ont récolté manuellement et à maturité les cerises de café, celles-ci sont préparées par voie humide.

La voie humide (le nom donné à la préparation du café lavé) est composée de trois étapes. La première étape consiste à dépulper la cerise de café, la peau et une partie de la pulpe est retirée, puis grains sont emmenés par un courant d’eau dans de grandes cuves, dans lesquels la fermentation aura lieu pendant 6 à 72 heures. Cette étape permet d’enlever la fine couche de pulpe encore présente sur le café en grain.

Après cette première étape, les grains sont lavés à l’eau dans de grands bacs où des râteaux éliminent les restants de pulpe. Cette étape provoque un tri : les grains qui flottent, de moins bonne qualité (les grains issus de cerises immatures ou pourries ont tendance à flotter), sont alors écartés.

La dernière étape est le séchage des grains. La méthode peut varier selon les régions. En Amérique du Sud, les grains sont séchés dans le but d’atteindre un taux d’humidité de 10 à 12%. Une fois le café vert prêt, il est conditionné dans de gros sacs, et est exporté.

On estime la production de café de cette région à des rendements de 10 à 15 sacs de café exploitables.

C’est alors qu’ils arrivent chez nous, en France, à Buroespresso, dans de gros sacs de 60kg.


La torréfaction Bonkawa, par Buroespresso

Une torréfaction artisanale de café de spécialité

Nous suivons la méthode de torréfaction « robe de moine », qui consiste à torréfier le grain avec une courbe de température et une durée maîtrisée, dans le but de révéler en tasses toutes les qualités aromatiques du terroir de Huila. Cette méthode est nommée « robe de moine », car la couleur du grain après torréfaction penche vers des nuances de bruns, comme la couleur des robes des moines.

Nous cherchons à atteindre un degré spécifique de torréfaction qui reflète le mieux les attributs aromatiques du grain de café vert, la maîtrise de la torréfaction se fait à l’œil (la couleur du grain), à l'odeur, et à l’oreille (lorsque l'on entend le craquement des grains de café sous l'effet de la cuisson). Le but est d’atteindre l’équilibre idéal entre acidité et puissance aromatique. Cet équilibre est d'autant plus important à trouver lorsque l'on torréfie des cafés à fort caractère, comme le café en grain d'Ouganda Mont Cherry, aux fortes notes d'olive noire.


Le café de spécialité et Bonkawa

Une meilleure traçabilité, une meilleure tasse, des arômes sublimés

De plus en plus, nous faisons attention à la traçabilité de nos variétés de café et à leurs notes SCA. La traçabilité est la possibilité d’identifier l’origine et de reconstituer le parcours des grains de café de la production à la distribution. C’est, entre autres, un des critères pour avoir une bonne note « SCA ».

La Specialty Coffee Association est une association qui promeut le café de spécialité. Elle a mis en place une note, sur une échelle de 0 à 100, qu’elle donne aux cafés, selon une liste de critères bien précis. La note officielle SCA est uniquement donnée par un « Arabica Q Grader », un spécialiste qui a suivi une formation par la SCA et qui est qualifié par un diplôme.

Parmi les critères, on retrouve l’arôme, les saveurs, le corps, l’acidité, l’équilibre, la douceur, mais aussi la régularité sur plusieurs tasses de café. Pour qu’un café soit considéré comme « de spécialité », il doit obtenir une note de d’au moins 80/100. Le café vert et le café torréfié doivent être tous les deux sans défaut pour avoir une bonne note. Le café Limon que l’on vous propose a reçu une note de 82 sur 100. Il rejoint donc notre liste de café de spécialité proposé sous notre marque Bonkawa.


2022-01-21

Fiche technique

Mélange
Equilibré
Café en grain biologique
Non
Torréfaction artisanale
Oui
Note SCA
82

Références spécifiques